Contribuez à l'inventaire en ligne des ODD

Pour accéder à votre compte, merci d'entrer votre adresse e-mail
et votre mot de passe ci-dessous.

Mot de passe*
 
Vous n'avez pas encore de compte?
Mot de passe oublié? Cliquez ici

Sustainable Development Goals E-InventorySustainable Development Goals E-Inventory

Recueillir les propositions pour l'après-2015 afin d'alimenter le processus inter-gouvernemental sur les ODD
 
HOME/ANALYSE
Premier bilan des ODD Inventaire en ligne: Les futurs objectifs mondiaux

Par Stakeholder Forum
(
Traduit par Flore Emaleu)

Mois très chargé pour les états, les organismes de l'ONU et les autres parties prenantes impliquées dans l’élaboration d’un nouveau programme pour le développement durable après-2015. Le Groupe d'experts de haut niveau, le Réseau des solutions pour le développement durable (SDSN) et le Pacte mondial du secrétariat général de l’ONU ont  publié des rapports contenant leurs recommandations sur les nouveaux objectifs mondiaux en remplacement des OMD lorsque ceux-ci viendront à échéance en fin 2015. En outre, le Groupe de travail ouvert (OWG) chargé de proposer un ensemble d'objectifs de développement durable (ODD) vient de se réunir pour la dernière fois avant sa pause estivale, afin d’étudier la manière dont les thèmes tels que la santé, l'emploi et l'éducation pourraient être abordés par ce nouveau programme.
 
Le Forum des parties prenantes soutenu par des partenaires provenant de toutes les régions du monde, contribue à la coordination de l’inventaire en ligne des ODD, un outil qui fournit aux différentes parties une plateforme d’identification de nouveaux objectifs mondiaux pour le développement durable. Cet outil d’inventaire en ligne, qui est disponible en trois langues (anglais, espagnol et français), fournit également aux parties prenantes – notamment les gouvernements et les organisations intergouvernementales – une base de données leur permettant de sauvegarder toute proposition de nouvel ODD, ainsi que d’autres suggestions relatives aux objectifs de développement après-2015.
 
La plateforme est centrée sur les propositions qui décrivent les domaines que le nouveau programme de développement global doit aborder, ou qui vont plus loin pour suggérer des objectifs précis, ainsi que des cibles et des indicateurs. L'inventaire en ligne des ODD est la seule plateforme en ligne qui permet aux parties prenantes d'enregistrer directement leurs idées et recommandations dans une base de données. En plus d'être accessible au public, ces données seront analysées et partagées entre les gouvernements, les intervenants et les organismes de coordination compétents des Nations Unies, à mesure que le processus de prise de décision progressera.

Avant le début, en novembre, des réunions du Groupe de travail ouvert (OWG), la pause estivale est l'occasion pour les gouvernements et les parties prenantes de réfléchir aux discussions et aux consultations qui ont déjà eu lieu jusqu'ici. Dans cette optique, le Forum des parties prenantes a effectué un inventaire initial des propositions sauvegardées sur la plateforme (71 au total), afin de les repartir par domaines, adresses, et de fournir un aperçu des individus et des organisations qui ont effectué ces suggestions.

Répartition par domaine des propositions déposées à ce jour


 
La répartition des propositions par thème révèle que les dix domaines jugés prioritaires sont:


Rang

Thème

Nbr. de propositions

1

Emploi et travail

33

2

Parité des sexes

32

3

Droits de l'Homme

27

4

Sécurité sociale

27

5

Sécurité alimentaire

25

6

Santé

25

7

Gouvernance (mondial/régional)

24

8

Éducation

23

9

Gouvernance (national)

23

10

Eau

23

Cette classification révèle des points communs avec une étude similaire menée par l'Institut de développement d'Outre-mer, ainsi qu'avec les résultats de l'enquête menée par l'ONU au tiers monde. En effet, ces deux études montrent également que l'emploi, la nutrition, la santé, l'éducation, la gouvernance et l'eau font parties des dix priorités

Les trois autres thèmes du top 10 – parité des sexes, Droits de l'Homme et sécurité sociale – apparaissent moins dans d'autres études mais font partie des domaines qui occupaient une place de choix dans la mise sur pied d’une politique de développement après-2015. Cette information se reflète dans les trois rapports clés publiés jusqu'ici. Les rapports du Panel d'experts de haut niveauSDSNet du Pacte mondial de l'ONU mettent tous l'accent sur l’objectif spécifique de parité des sexes, d'intégration des Droits de l'Homme et de sécurité sociale au sein de leurs objectifs proposés et de leurs principes directeurs.

Une minorité des propositions (10)  que nous avons examinés portent sur l'éradication de la pauvreté ou le développement durable en tant que thèmes. Cependant, nous avons choisi d'exclure ces sujets de l'analyse thématique car ils représentent tous deux des éléments primordiaux d'un futur cadre, plutôt que des thèmes particuliers du programme de développement après-2015. L'éradication de la pauvreté est l'objectif global que ce programme vise à atteindre et le développement durable est le moyen par lequel il compte y parvenir.


Quelles sont les parties prenantes?
       
 
Toutes les propositions enregistrées sur la plateforme d'inventaire en ligne des ODD: Classification par type

 
 
Un peu plus d'un quart des propositions que nous avons étudiés provenaient d'organisations intergouvernementales telles que le Programme des Nations Unies pour le développement, l'Organisation mondiale de la santé, les entités des Nations Unies qui se rapportent directement à l'après-2015 - y compris l’Équipe de coordination du groupe spécial de haut niveau des Nations unies et le Réseau des solutions pour le développement durable - ainsi qu'un certain nombre d'entités régionales comme la Commission européenne, la Banque africaine de développement et la Commission de l'Union africaine.

Environ un quart des propositions provient des ONG, qu'elles soient nationales, régionales ou internationales. La majorité de ces organisations travaillent sur ??des sujets spécifiques (comme Coalition Priorité Éducation, le Partenariat pour un transport durable à faible émission de carbone, et Vision du monde), mais il y a aussi un petit nombre qui ont une portée thématique plus vaste (notamment CONCORD European Task Force). Néanmoins, il est important de noter l'absence flagrante de propositions provenant des organisations de protection de l'environnement.

Par ailleurs, 14% des propositions proviennent des états notamment Colombie, Japon, et Mongolie, ainsi que de certains groupes intergouvernementaux tels que le Dialogue international sur la consolidation de la paix et le renforcement de l'État et le Groupe d'action des ministres du Commonwealth. Ce chiffre pourrait augmenter à mesure que les discussions progressent et que les positions des états-membres s'affirment.

Les autres types de parties prenantes incluent  Academia (11%) et Les foires aux idées (7%). Le petit nombre des soumissions restantes provient de groupes majeurs. Parmi ces derniers, les Enfants et les Jeunes sont les plus fortement représentés jusqu'ici (6%), tandis que les agriculteurs, les autorités locales et les peuples autochtones sont les grands absents. Nous espérons que la récente traduction en espagnol et en français de l'interface de la e-inventaire fera accroître l'accessibilité de l'outil et encouragera les groupes sous-représentés jusqu'ici à participer.

 

Répartition régionale
 
Toutes les propositions d'ODD enregistrées en ligne: Répartition par région

D’après la répartition régionale, plus de la moitié des propositions provenant des organisations intergouvernementales peut être classée sous la catégorie "international". En plus des organismes des Nations Unies et des institutions financières internationales mentionnées ci-dessus, un certain nombre d'ONG ou de réseaux d'ONG  – notamment Sauvons les enfants et la Campagne pour les Objectifs des peuples pour le développement durable – ainsi que d'autres coalitions telles que la Confédération syndicale internationale sont également classées sous la catégorie "international".

Trente pour cents (30%) des propositions proviennent d'Europe et d'Amérique du Nord, tandis que l'Afrique, l'Asie, l'Amérique latine et les Caraïbes, et l'Océanie ne représentent que la moitié de ce nombre, révélant une asymétrie dans le nombre de propositions en provenance du Nord et du Sud. Cette disparité a été reconnue par un certain nombre d'observateurs du processus (consultez ces études iciici et ici). Le manque de ressources et de capacité à traduire des expériences en propositions d'objectifs précis, cibles et indicateurs constitue une explication potentielle à cette disparité. Par conséquent, l'inventaire en ligne des ODD vise à aider les parties prenantes à élaborer leurs propres propositions en se servant d'une gamme de ressources pour fournir des informations sur les différents processus de travail pour le programme de développement post-2015 et l'utilisation d'objectifs et d'indicateurs pour mesurer les progrès.

Le Forum des parties prenantes travaille en étroite collaboration avec des partenaires du projet, dans les régions actuellement sous-représentés, à remédier au manque de participation des pays du Sud, et à encourager d'autres soumissions en ligne. Comme d'autres acteurs de la société civile  l’ont souligné, un engagement global des groupes les plus pauvres et les plus marginalisés du monde, à ce stade du processus, est essentiel afin que les nouveaux objectifs mondiaux soient véritablement représentatifs ; une représentativité plus élevée que les précédents OMD.
 

Prochaines étapes

La plateforme d'inventaire en ligne des ODD continuera de solliciter des propositions d'intervenants aussi longtemps que le processus intergouvernemental visant à créer un nouvel ensemble d'objectifs mondiaux de développement durable se poursuit. En septembre 2013, nous publierons une étude plus approfondie des propositions enregistrées dans la base de données afin d'examiner en détail les différents objectifs, cibles et indicateurs qui sont proposés, ainsi que ceux qui les proposent.

Après septembre, nous publierons une analyse mise à jour en se concentrant sur les thèmes des quatre réunions restantes du Forum qui doivent avoir lieu entre novembre 2013 et février 2014. Un calendrier complet de l'inventaire en ligne des ODD (y compris les résultats d'analyse) est disponible ici.

La plateforme d'inventaire en ligne des ODD est ouverte à toutes les parties prenantes afin d'y publier leurs recommandations pour les futurs objectifs mondiaux.  Que vous travailliez sur un thème particulier, ou sur une série de questions que couvrent le programme de développement post-2015, votre vision des nouveaux objectifs mondiaux compte. Soumettez votre proposition ici.
 


L'inventaire en ligne des ODD est soutenu par: